La Bête de l'APOCALYPSE: 666

Il faudra le chiffre de la Bête pour acheter et vendre...




Introduction

Elle est déjà installée à Bruxelles, en Belgique, la Bête de l'Apocalypse. C'est un ordinateur géant qui fait lui-même ses programmes. "En se servant de trois données de 6 chiffres chacune, chaque habitant du monde entier pourra se voir attribuer un numéro de carte de crédit distinct". Trois données de 6 chiffres chacune: 666.

L'Apocalypse de saint Jean parle de deux Bête, la Bête de la mer et la Bête de la terre, qui formerontle couple "Anti-christ", à la fin des temps. Les commentateurs disent que la Bête sortie de la mer, c'est la puissance politique, redoutable alliée de Satan. Et la Bête sortie de la terre, c'est le pouvoir de l'argent. La Bête de la terre, le pouvoir financier, arrivera à ce que:

Tout le monde, petits et grands, soit marqué sur la main droite ou le front, de façon à ce que personne ne puisse acheter et vendre sans être marqué du nom de la Bête, ou du chiffre de son nom. C'est le moment de se servir de son intelligence. Ceux qui seront renseignés pourront calculer le chiffre de la Bête. C'est un chiffre d'homme; et ce chiffre est 666." (Apoc. 13,16-18)

Eh bien! le chiffre 666 n'est plus un mystère maintenant. On sait qu'il désigne l'ordinateur gigantesque qui sera le grand contrôleur de tout les hommes de la terre pour leurs achats et ventes.

Voici un texte, traduit du Magazine Moody, qui nous révèle où les financiers internationaux ont conduit à date tous les peuples, et dans quel esclavage ils se proposent de les enchaîner.

G.C.M.


Du Magazine Moody

Le Dr. Hanrick Eldeman, analyste en chef de la conférence du Marché Commun, a dévoilé à Bruxelles qu'un plan de restauration par ordinateur est déjà en marche, devant l'éminence du chaos mondial. Lors d'une réunion d'urgence qui groupa à la fois des savants, des conseillers et des dirigeants de la C.M.C, le Dr. Eldeman dévoila "La Bête".

Par le Dr. Hanrick Eldeman

La Bête est un ordinateur gigantesque occupant trois planchers de surface de l'immeuble administratif du siège social du Marché Commun.

Ce monstre est un ordinateur autoprogrammeur possédant plus de cent sources distributrices de données. Des experts en programmation ont mis au point un plan appelé à régir par ordinateur tout le commerce mondial.

Ce plan de maître impliquerait un système de dénombrement chiffré de chaque être humain de la terre. Donc l'ordinateur attribuerait à chaque habitant du monde un numéro pour servir à tout achat ou vente, écartant le problème des cartes de crédit courantes. Ce numéro serait invisiblement tatoué au laser, soit sur le front, soit sur le revers de la main. Cela établirait un système de carte de crédit ambulante. Et le numéro ne se ferait connaître qu'à des appareils déchiffreurs infra-rouges installés dans des comptoirs de vérification exprès ou dans les places d'affaires.

666

Le Dr. Eldeman opina qu'en se servant de trois données de six chiffres chacune, chaque habitant du monde entier pourrait se voir attribuer un numéro de carte de crédit distinct.

Monnaie mondiale

D'autres officiels du Marché Commun croient que le chaos et le désordre actuels de cause mystérieuse démontrent le besoin d'une monnaie mondiale, d'une empreinte internationale qui mettrait fin peut-être au papier- monnaie et pièces de monnaie courants. A leur place, des billets de crédit seraient échangés par les soins de la chambre de compensation d'une banque mondiale.

Aucun membre ne pourrait acheter ni vendre sans se faire d'abord attribuer semblable empreinte chiffrée.

Les dirigeants du Marché Commun sont maintenant convaincus que l'ordre mondial dépend de l'allégeance de paix et de politique à un nouveau système de commerce mondial et de numérotage.

Un seul individu aurait à portée de la main le numéro de tout habitant de la terre. Cela pourrait être ou un instrument de paix ou une arme de dictature.

Quand on demanda à l'une des têtes dirigeantes du marché commun ce qui arriverait si quelqu'un s'objectait au système et refusait de coopérer, elle répondit plutôt carrément: "Nous serions obligés de recourir à la force pour l'amener à se conformer aux nouvelles nécessités."

Henri Spaak, Père du Marché Commun Européen, et Secrétaire Général de l'OTAN, disait dans un de ses discours:

"Nous ne voulons pas d'un autre comité, nous en avons déjà trop maintenant. Ce que nous voulons, c'est un homme de telle stature qu'il soit capable de rallier l'allégeance de paix et de politique pour nous tirer du marasme économique dans lequel nous nous enfonçons. Envoyez-nous un tel homme, et, qu'il soit dieu ou démon, nous l'accueillerons."

Réfrexions de Vers Demain

par Gilberte Côté-Mercier

Les financiers maître suprêmes

Aujourd'hui donc, par le moyen de leur contrôle économique, les financiers préparent un contrôle politique mondial absolu.

Ils commanderont universellement et totalement, hissés au sommet des deux pouvoirs civils réunis: la politique et l'économiqe.

Le Marché Commun d'Europe semble être le premier plancher du gouvernement mondial politique. Et l'ordinateur électronique sera cet "homme de telle stature" qu'il puisse commander, surveiller, enregistrer, vérifier, censurer, punir tous les hommes de tous les peuples, "chaque être humain de la terre". Cet ordinateur est réellement plus qu'un homme, un surhomme, à intelligence luciférienne, et un sans-coeur.

Des menteurs par surcroît

Et les financiers internationaux qui savent très bien qu'ils contrôlent eux-mêmes tout l'argent du monde ont l'effronterie de nous parler de "cause mystérieuse du chaos et du désordre actuels". Ils font semblant de chercher des moyens de tirer les peuples "du marasme économique dans lequel ils s'enfoncent", quand c'est eux-mêmes les banquiers qui sont les auteurs du marasme, par leur contrôle de l'argent et par leurs jeux sur les devises, jeux qui font trembler les pays. Le dollar canadien baisse. Le dollar américain aussi par rapport aux devises orientales et européennes. Mais, le dollar canadien est encore plus bas que le dollar américain. La Banque du Canada vient au secours du dollar canadien. Mais, rien n'y fait, etc.,etc.

Tout cela, jeux de banquiers internationaux, jeux de financiers spéculateurs, jeux devoleurs. Et pire encore, jeux de contrôleurs des vies humaines, jeux de dictateurs, de tyrans des peuples.

Les financiers-voleurs sont des menteurs. Ils ont longtemps caché le mystère de leur tripotage. Et ils voudraient continuer à nous faire avaler leurs reptiles. Bienheureux les créditistes qui voient clair en toutes ces manipulations d'enfer, conduisant le monde entier à un esclavage comme il ne s'en est jamais vu dans l'histoire.

Et les les vrais créditistes savent, en plus, que s'ils mettent leur confiance en leur Père Eternel, ce Dieu tout-puissant dégagera le monde des griffes de Satan.

Confiance en Dieu et dans le Rosaire de l'Immaculée. La lumière du Crédit Social nous ouvre la porte de cette confiance. Et l'apostolat de Vers Demain nous donne la force d'endurer en attendant, puisque nous avons l'espérance.



Home